Connectez-vous avec nous

Loire-Atlantique

Plan hivernal : renforcement des actions pour l’Hiver 2021

Publié sur

sur

Sans Abri Nantes

Plan hivernal : renforcement des actions pour l’Hiver 2021.

En période hivernale, les pics de grand froid nécessitent toujours des adaptations de la veille sociale et des ouvertures de places exceptionnelles d’hébergement pour protéger les personnes. Pour la saison hivernale 2021/2022 des mesures prises sont au nombre de quatre. Le renforcement des maraudes du Samu social, l’extension des horaires accueils de jour. Mai également le renfort des écoutants 115 et la réponse aux épisodes climatiques extrêmes. Ainsi, 150 places supplémentaires complétent le dispositif jusqu’au 31 mars 2022, dont 70 en fonction des pics de froid.

Pour veiller à ces mises à l’abri, un projet temporaire de 40 places ouvrira mi-décembre et jusque fin mars rue de Gigant à Nantes, dans l’ancien foyer de jeunes travailleurs fermé en septembre 2021.

Femmes seules et de femmes avec enfants

Cet hébergement est à destination de femmes seules et de femmes avec enfants. Porté par l’État, il est également soutenu financièrement par la Ville de Nantes. Il a vocation à répondre aux besoins de mise à l’abri.  Les différents partenaires sur le territoire nantais identifient ces urgences.

L’association « les Eaux Vives » assurera le fonctionnement de cet équipement.

Le contexte de la crise sanitaire met en évidence et exacerbe les inégalités sociales. Cette initiative témoigne de l’engagement et de la forte mobilisation de la Ville de Nantes. Elle est aux côtés de l’État et des acteurs sociaux et associatifs engagés, pour coordonner, déployer ou accompagner des actions en réponse aux situations de grande précarité.

Plusieurs associations aident sans relâche les plus démunis. Les Restos du Cœur, entre autres associations font des maraudes dans les rues de Nantes.

Ces associations viennent en aide toute l’année et de façon inconditionnelle à des personnes vivant dans la rue ainsi qu’à des personnes particulièrement isolées.

Visuel : rue du Calvaire à Nantes par Mélina Chenu des Bienveilleurs 44