Connectez-vous avec nous

Bonjour, que recherchez-vous ?

Loire-Atlantique

Polémique entre Ian Brossat et Daniel Riolo, la lettre ouverte d’Odette Nilès

La polémique entre Ian Brossat et Daniel Riolo enfle, Odette Nilès répond aux propos “calomnieux” de la part du pigiste de RMC. Daniel Riolo est un chroniqueur d’après match qui sévit depuis quelques temps dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC. Il a commis quelques livres de gare sur le football qu’il vend sur Amazon. Peu connu du grand public, en mal de notoriété, il choisit la provocation pour se faire un nom.

Mardi, Ian Brossat, tête de liste PC aux élections européennes était invité de l’émission le Grandes Gueules sur RMC. Quotidienne aux propos polémiques, Les Grandes Gueules, animée par Alain Marschall et Olivier Truchot, est souvent dans le collimateur du CSA pour ses dérapages fréquents.

Mardi, alors que Ian Brossat parlait de ce que les communistes français ont apporté : ” Le PC français, qu’est-ce que c’est ? C’est 1936 avec les congés payés, c’est 1945 un gouvernement auquel on participe avec le général de Gaulle qui met en place les congés payés.”    Le chroniqueur sportif Daniel Riolo lâche alors : ” Et c’est aussi la collaboration avec les nazis”…Stupéfaction. Riolo est content de son effet. Il sait à cet instant qu’il va faire le Buzz.

En vous entendant rire, ce matin, j’ai eu un haut-le-coeur

Odette Niles, 96 ans, résistante arrêtée par les nazis en 1941, répond aux propos injurieux de Daniel Riolo. Dans une lettre ouverte en ligne sur l’Humanité : “En vous entendant rire, ce matin, j’ai eu un haut-le-coeur…C’est l’inculture qui conduit à l’ignorance, l’ignorance qui conduit à l’oubli. Le négationnisme commence toujours ainsi : par un rire, par une moquerie. On explique alors qu’il ne s’agit que d’un détail de l’histoire.”

Odette Nilès sait de quoi elle parle. Elle fut internée dans plusieurs camps de prisonniers dont le tristement célèbre camp de Choisel à Châteaubriant. Le 22 octobre 1941, les nazis y extraient 27 hommes qui seront fusillés dès 16 h à la carrière de la Sablière. Pucheu qui avait constitué la liste des otages, avait volontairement choisi des communistes.

“Le PCF a été prisonnier du pacte germano-soviétique. Il s’est donc abstenu de résister contre les Allemands jusqu’au printemps 1941”, indique sur CheckNews.fr, site de décryptage de l’information  Olivier Wierviorka, historien reconnu de la Seconde Guerre mondiale. “Mais cela ne signifie pas qu’il a collaboré, en se mettant par exemple au service du Reich.”

De son coté Ian Brossat emploie une donnée exagérée en parlant de 75 000 fusillés. D’après plusieurs sources, le chiffre tournerait autour de 20 000 fusillés dont un tiers de communistes. La polémique entre Ian Brossat et Daniel Riolo n’apporte rien à la mémoire fusillés de Châteaubriant.

Articles similaires

Saint-Nazaire

Le port du masque obligatoire en extérieur à Saint-Nazaire et dans la Presqu’île guérandaise. Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, Didier Martin,...

Châteaubriant

Châteaubriant : Les élus ne respectent pas les gestes barrières. La Foire de Béré, la manifestation de rentrée a débuté vendredi et se termine...

Châteaubriant

Châteaubriant : Concours Photo cet été. La Ville de Châteaubriant organise un concours-photo gratuit sur le thème « Châteaubriant, ma ville change », du...

Châteaubriant

Galettes : du rififi sur le marché de Châteaubriant. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose la municipalité et une commerçante qui refuse...

X