Première édition du Concours « Les Petites Plaidoiries »

Par Alain Moreau, le vendredi 1 février 2019 — Justice, Nantes, Plaidoirie — 3 minutes de lecture

Le mardi 5 février 2019 de 13h30 à 16h30 au Palais de justice de Nantes (salle des assises)

Le Rectorat de l’académie de Nantes, en partenariat avec le Tribunal de grande instance, organisent pour la première fois un concours de plaidoiries. Il est ouvert aux élèves de terminale littéraire qui ont choisi la spécialité Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain (DGEMC).

Ce concours Les Petites Plaidoiries sert à mettre en valeur la place que le droit occupe dans notre société. D’abord comme protecteur des libertés. Mais également comme garant de la sécurité juridique et du bon fonctionnement de la vie sociale. Ce concours verra s’affronter 22 élèves originaires de 11 lycées publics et privés de l’académie.

Les Petites Plaidoiries pour les lycéens des Pays de la Loire

Chaque établissement participant sera représenté par un binôme d’élèves.  Deux voix exposeront une argumentation juridique, structurée et convaincante. Afin de défendre la cause qui lui a été attribuée (durée de 5 à 7 mn). Une cause qui portera sur des sujets variés relevant du droit pénal, du droit civil ou du droit du travail.
Les petites plaidoiries à Nantes A l’issue de la plaidoirie, le jury, composé d’un avocat, d’un professeur des universités, de deux inspecteurs et d’une représentante du tribunal, aura la possibilité d’échanger avec les candidats sur leurs choix de stratégie et sur les arguments développés à l’appui de la demande de leurs clients.

Rémi Le Hors, président du tribunal de grande instance de Nantes, et Pierre Sennès, procureur de la République, accueilleront les participants, leurs enseignants et les membres du jury à 13h30 en salle des assises.

Ils seront rejoints à 16h par le Recteur William Marois pour la proclamation des résultats. Puis ce sera la remise aux 3 équipes lauréates des lots offerts par le Rectorat de l’académie de Nantes et le ministère de la Justice.

Ce concours vise à :
– fédérer les élèves autour d’une cause à défendre en mobilisant des concepts simples, inscrits au programme de DGEMC ;
– développer la capacité à prendre la parole en public et former à l’éloquence ;
– contribuer à la formation de citoyens éclairés ;
– encourager la découverte des métiers du droit ;
– valoriser l’enseignement de DGEMC dans l’académie de Nantes.
Les établissements participant au concours :
Les lycées Albert Camus, Saint-Stanislas, Le Loquidy, de Bretagne de Nantes. Saint-Dominique de Saint-Herblain. Aristide-Briand, Notre-Dame-de-l’Espérance de Saint-Nazaire. Marguerite Yourcenar, Notre-Dame, et Saint-Charles – Sainte-Croix,  Le Mans. Ainsi que le lycée Jean-Monnet des Herbiers.

Visuel © Honoré Daumier, Musée d’Orsay