Connectez-vous avec nous

Bonjour, que recherchez-vous ?

Loire-Atlantique

Réouverture du site de la Garenne de la Moine à Gétigné

reouverture-du-site-de-la-garenne-de-la-moine-a-getigne

Réouverture du site de la Garenne de la Moine à Gétigné. D’une superficie de 7 ha, ce site naturel fragile a fait l’objet d’aménagements pour permettre l’ouverture au public en toute sécurité et tout en préservant une biodiversité très particulière en 2019 (cheminements, élagage, panneaux d’information…). Fermé depuis le confinement de novembre 2020, la Garenne de la Moine rouvrira ses portes au public le 1er juillet prochain en accès libre et gratuit.

Un espace naturel sensible à découvrir

Afin d’offrir aux visiteurs différents moyens de découvrir le site, le Département vient d’installer un parcours d’interprétation de huit panneaux ainsi qu’une application numérique Baludik. Objectif : mieux comprendre les richesses naturelles de ce site, la diversité de la faune et de la flore, les différentes espèces, mais aussi son histoire…

Associant images et informations naturalistes, les panneaux donnent les principales caractéristiques de la biodiversité très particulière de la Garenne de la Moine. Ces panneaux ont été élaborés avec la participation d’élèves du lycée de Briacé (Le Landreau). Grâce à l’application Baludik, les amateurs d’énigmes peuvent compléter la balade puisque chaque étape du jeu sur son smartphone correspond à un panneau.

Le site de la Garenne de la Moine

La Garenne de la Moine est située sur les coteaux de la Moine, avant sa confluence avec la Sèvre nantaise.
En 2000, le Département de Loire-Atlantique a acquis cet espace naturel fragile de 7 ha, préservant ainsi l’aspect paysager du site. De nombreuses espèces sont recensées : 34 d’oiseaux, 21 de papillons, 15 de libellules, 21 d’insectes et 257 végétales dont six espèces protégées au niveau départemental ou régional.

Le triton palmé, la grenouille agile, la couleuvre helvétique, le pic noir et l’écureuil y côtoient le myosotis des bois, la fétuque géante ou la renoncule en éventail. Certains se nichent dans la prairie du site, où affleurent des roches granitiques. D’autres dans la mare naturelle qui fourmille de lentilles d’eau à la période estivale, ou encore dans le côteau boisé, jalonné de rochers moussus, qui dévale vers la Moine.

Sur le parcours, les bords de la petite rivière se dégagent pour offrir une vue sur le pavillon des Rochers de la Garenne Valentin, qui domine le cours d’eau.

➔ L’intérêt écologique du site

La Garenne de la Moine est composée de trois grands ensembles naturels. Les milieux humides et aquatiques représentés par la mare et les berges de la Moine, le milieu forestier qui s’est développé naturellement sur le coteau et la prairie qui s’étend sur le haut du site. De nombreux rochers sont présents sur le site, aussi bien sur la prairie que la forêt ou le lit de la rivière.

Les milieux humides
La Moine sauvage et secrète serpente parmi les résurgences granitiques. Elle offre au castor et à la loutre une zone de refuge exceptionnelle. La mare est un sanctuaire pour bon nombre d’espèces. Il reste peu de mare dans ce secteur.
La prairie
La prairie est le joyau naturel du site. En effet, elle est une des rares prairies mésophiles à affleurements rocheux encore préservées de l’agriculture intensive dans le département de Loire-Atlantique.
Le coteau boisé
Le milieu forestier s’est développé naturellement sur le coteau pour devenir un habitat remarquable.

➔ Un peu d’histoire

Appelée autrefois Faubourg Saint-Antoine ou Garenne Riscles, la Garenne de la Moine était divisée en petites prairies d’élevage où se situait une ferme dénommée La Fauvette. Réserve de chasse des seigneurs de Clisson, elle était décrite comme un terrain rocailleux couvert de landes. Parc de l’ancien couvent des bénédictines, elle a été achetée en 1810 par Charles Valentin, sous l’impulsion de son ami François-Frédéric Lemot intéressé par le site dès 1808.

La Garenne de la Moine n’a pas subi de grandes modifications, à l’inverse des deux autres garennes voisines dont la transformation a été guidée par une recherche artistique et italianisante. Sa beauté naturelle et son charme pittoresque ont inspiré de nombreux peintres, amis de François-Frédéric Lemot.

➔ Les aménagements réalisés en 2019

Suite à une étude menée en 2018 pour envisager son ouverture au public, tout en préservant son intérêt patrimonial et paysager ainsi que sa biodiversité particulière, le Département a réalisé des aménagements pour permettre cette ouverture au public en toute sécurité et tout en préservant le milieu naturel pour un montant de 123 480 € TTC.

Les travaux ont consisté à :
– Élaguer les arbres dangereux aux abords du cheminement pour assurer la sécurité des visiteurs,
– Installer un panneau d’information pour présenter le site,
– Baliser un cheminement à l’aide de clôtures pour préserver les habitats remarquables,
– Réaliser un caillebotis en bois pour valoriser le pavillon des Rochers,- Créer une ouverture depuis le parking du personnel de la garenne Lemot pour accéder au site,
– Aménager le parking et mettre en place un mobilier pour le stationnement des vélos,
– Mettre en place une palissade qui sera doublée d’une haie bocagère pour sécuriser et intégrer l’atelier des jardiniers dans le paysage.

➔ Informations pratiques

Le site de la garenne de la Moine est ouvert aux mêmes horaires que le parc de la Garenne Lemot,
en accès libre et gratuit :
– De janvier à mars : tous les jours / 9h30-18h30.
– D’avril à septembre : tous les jours / 9h-20h.
– D’octobre à décembre : tous les jours / 9h30-18h30.
Télécharger gratuitement l’application Baludik sur l’apple store ou google play.

➔ Visite guidée du site

En partenariat avec le Département de Loire-Atlantique, le CPIE Logne et Grandlieu vous propose un réveil en douceur à la Garenne de la Moine. Aux premiers rayons du soleil, découvrez cet espace naturel récemment ouvert au public, sa diversité de milieux naturels pour un concentré de biodiversité.

Mercredi 11 août, 6h15, Garenne de La Moine, Gétigné. Gratuit. Contact et réservation : 02 40 05 92 31,
helene.langlois@cpie-logne-et-grandlieu.org, http://www.cpie-logne-et-grandlieu.org

➔ La Garenne Lemot : l’autre Garenne, située juste en face

Profitez de votre balade à la Garenne de la Moine pour faire un détour juste en face dans le Domaine de la Garenne Lemot ! A visiter : le parc, la maison du jardinier et la villa qui accueille tout au long de l’été l’exposition Comme de longs échos.
Accès gratuit. Plus d’infos et réservations (pour la visite de l’exposition) sur : domaine-garenne-lemot.fr

Réouverture du site de la Garenne de la Moine à Gétigné le 1er juillet 2021. Gratuit.

Articles similaires

Loire-Atlantique

Aéroport de Nantes Atlantique : les nouvelles mesures ont été annoncées ce lundi 20 septembre 2021. Une piste rallongée de 400 m La DGAC ...

Patrimoine

Les Journées du patrimoine 2021 en Loire-Atlantique. Une proposition de visites les samedi 18 et dimanche 19 septembre dans les sites départementaux. Les #JEP...

Châteaubriant

Le Concours Complet d’Équitation revient à Choisel. Le rendez-vous du début d’automne a bien lieu les vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 septembre...

Patrimoine

Ouverture d’une Micro-Folie à Châteaubriant. Lors des Journées Européennes du Patrimoine 2021, Châteaubriant inaugurait sa Micro-Folie, ce samedi 18 septembre. L’ouverture d’un tel lieu...

X