Connectez-vous avec nous

Bonjour, que recherchez-vous ?

Loire-Atlantique

SAEM La Folle Journée : La Ville de Nantes porte plainte

saem-la-folle-journee-la-ville-de-nantes-porte-plainte

SAEM La Folle Journée : La Ville de Nantes porte plainte. Audit comptable à l’Espace Simone de Beauvoir et à la SAEM La Folle Journée.

La Ville de Nantes porte plainte auprès du Procureur de la République

Alors que la Présidente de l’Espace Simone de Beauvoir est également directrice générale de la SAEM La Folle Journée, la Ville de Nantes a voulu vérifier d’éventuels mouvements financiers coordonnés entre les deux structures. Elle a immédiatement commandité un audit de gestion comptable des deux structures (auprès de la société KPMG). Sur la base des résultats de cet audit, elle a déposé plainte auprès du Procureur de la République le 1er mars dernier. La directrice générale de La Folle Journée, convoquée par le président de la SAEM, a quitté ses fonctions.

L’Assemblée générale de l’association Espace Simone de Beauvoir s’est tenue fin janvier 2021 et à laquelle siège la Ville de Nantes en tant que financeur. Le Commissaire aux comptes n’a pas certifié les comptes annuels 2019 de l’association pour cause d’irrégularités comptables constatées. Alors que la Présidente de  l’Espace Simone de Beauvoir est également directrice générale de la SAEM La Folle Journée,la Ville de Nantes a  voulu vérifier d’éventuels mouvements financiers coordonnés entre les deux structures.

Le Commissaire aux comptes n’a pas certifié les comptes annuels 2019

Dans ce contexte, la Ville de Nantes a immédiatement diligenté une mission d’audit de gestion comptable sur les comptes de l’association ainsi que sur ceux de la SAEM. Cet audit confié à un prestataire extérieur, la société KPMG. Cet audit a mis en évidence des mouvements de trésorerie très importants liés à des avances de salaires et de frais de représentation, au sein des deux structures, largement supérieures aux dépenses réellement constatées et justifiées. Ces fautes de gestion nécessitent désormais des investigations plus poussées notamment auprès des établissements bancaires concernés.

La Ville a également transmis les résultats de cet audit au président du Conseil d’administration de la SAEM la Folle Journée qui a immédiatement pris les mesures nécessaires, et informé le conseil d’administration.

Elle a aussi adressé un courrier aux membres du CA de l’association Espace Simone de Beauvoir remettant les conclusions du rapport d’audit et les invitant à prendre toutes les mesures qui s’imposent.

En outre, indépendamment des mesures adoptées en réponse aux fautes de gestion, la Ville de Nantes a informé le Procureur de la République de ces éléments, tant sur la SAEM la Folle Journée que sur l’association Espace Simone de Beauvoir subventionnée par la ville et porté plainte.

En tant que financeur de ces deux structures, la Ville de Nantes se tient à la disposition de l’enquête et se réserve le droit de se porter partie civile. Au-delà de la procédure en cours, la Ville de Nantes confirme son soutien et son engagement total auprès de la SAEM La Folle Journée et de l’Espace Simone de Beauvoir. Elle entend prendre toute sa part pour que se poursuivent leurs projets.

*espace ressources pour tous et toutes et un laboratoire d’idées féministes en faveur de l’égalité femmes hommes dans tous les domaines.

Articles similaires

Châteaubriant

Châteaubriant : une liaison douce entre la gare et le lycée d’une part et entre la gare et le pôle intermodal, au sud, d’autre...

Loire-Atlantique

Aéroport de Nantes Atlantique : les nouvelles mesures ont été annoncées ce lundi 20 septembre 2021. Une piste rallongée de 400 m La DGAC ...

Plein les Yeux

Le bousier : photo coup de cœur de l’ONF.  L’Office National des Forêts organisait son concours photo  “Destination Forêt”. A chacune, chacun de ramener...

Hippisme

Une première journée intense pour le Châteaubriant 2021, le concours hippique international, sur le site de Choisel. Une météo favorable pour les cavalières et...

X