Une carte grise vélo, le certificat de propriété

Par Alain Moreau, le jeudi 18 octobre 2018 — Bicyclette, Carte Grise Vélo, Certificat de Propriété Vélo, Plan Vélo, Vélo — 3 minutes de lecture

Une carte grise vélo ? Tout propriétaire de vélo sait combien il est difficile de ne pas se le faire voler. Que de temps perdu à scruter sur le Bon Coin ou à trainer ses guêtres sur les vides-greniers de la région pour espérer retrouver sa bicyclette.

Il existe bien des antivols,  plus ou moins fiables. Des systèmes d’alerte,  et autres sirènes. Même des systèmes de trackage. Mais qui dit vélo dit liberté d’autonomie. Et liberté tout court. S’il faut sans cesse alourdir son vélo, et la note finale, là où y a de la chaine, y plus de plaisir. C’est là que réapparait l’idée d’une carte grise vélo, le certificat de propriété.

Une carte grise vélo dès l’achat de neuf mais aussi d’occasion

Dans la dernière version de l’avant-projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM), le Gouvernement précise sa volonté de sécuriser les vélos en rendant obligatoire le certificat de propriété pour tout propriétaire d’un vélo.

Comme nous l’annoncions il y a quelques semaines, lors de la présentation du plan vélo à Angers. M. le Premier Ministre et Elisabeth Borne, ministre des transports, dévoilaient les mesures qui entrerons en vigueur dans les 24 mois. Le plan « vélo et mobilités actives » contient dans ces orientations une meilleure lutte contre le vol. En clair, tout vente de bicyclette se verra accompagné de le délivrance d’un certificat de propriété. La généralisation de ce dispositif se fera dans un délai d’un an après le promulgation de la loi pour un véhicule neuf. Il est de 24 mois pour les vélos d’occasion. La loi devrait venir à l’Assemblée avant la fin de cette année 2018.

Il s’agit avant tout de lutter contre le vol de vélos. Mais aussi le recel et de permettre d’identifier les propriétaires. Les bicyclettes devront donc être identifiés par un marquage sur le cadre. Il n’y aura pas de plaque d’immatriculation. Le fichier national des propriétaires de cycles regroupera l’ensemble des vélos du territoire. Et chaque propriétaire possédera un « certificat de propriété ». Il sera obligatoire lors de toute transaction.

La fédération des usagers du vélo publie quelques conseils afin de sécuriser son vélo