Médiahèque

Le mouvement littéraire des hussards à la Médiathèque

Le mouvement littéraire des hussards à la Médiathèque. Une exposition à voir jusqu’au 10 mai 2014, passage Yves Cosson, Médiathèque de Châteaubriant.

L’expression « les Hussards » désigne un courant littéraire français qui, dans les années 1950 et 1960, s’opposa aux existentialistes et à la figure de l’intellectuel engagé qu’incarnait Jean-Paul Sartre. Le roman de Roger Nimier : Le hussard bleu a donné son nom au mouvement.

S’il apparaissait comme assez hétéroclite,…

…le mouvement littéraire des Hussards se distinguait notamment par leur opposition à Sartre.

François Dufay, journaliste et écrivain français, rédacteur en chef à L’Express, leur reconnaissait surtout « l’amour du style ; un style bref, cinglant, ductile », un anticonformisme rafraîchissant. Le refus des modes. Le goût des causes perdues.

Cette exposition tente de retracer toutes les grandes figures de ce courant. Dont Roger Nimier, Antoine Blondin (L’humeur vagabonde et les Enfants du bon dieu). Mais également Jacques Laurent (Paul et Jean-Paul, les corps tranquilles), Michel Déon (Les gens de la nuit, Le jeune homme vert). Ou toujours et encore Antoine Blondin, dont le roman « Un singe en hiver » fut adapté au cinéma par Henri Verneuil.

Médiathèque de Châteaubriant : 02 40 81 03 33,
6, Place Saint Nicolas
44110 Châteaubriant.

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer