Nantes

Nantes : Disparition d’Annick Vidal

Nantes : Disparition d’Annick Vidal. Annick Vidal était une femme engagée. Née en 1931, dans une famille militante des Batignolles, son engagement s’est forgé dans l’histoire familiale de la résistance et syndicale. L’exemple familial lui a inculqué les valeurs républicaines. Annick Vidal défendait ses valeurs durant sa vie professionnelle à l’Équipement et au sein des FAL et des parents d’élèves. Elle siégeait au Conseil de Développement de Nantes Métropole.

Annick Vidal, compagnonne de route de Jean-Pierre Chevènement

Militante politique du Parti Communiste Français, Annick Vidal a également exercé des responsabilités au bureau fédéral du Parti Socialiste. Elle sera compagnonne de route de Jean-Pierre Chevènement. Elle reviendra à la source de la vie associative en s’engageant en faveur de la protection de la nature. Fondatrice et présidente d’honneur des Amis de l’Erdre, Annick Vidal s’est également mobilisée toute sa vie pour la protection de l’environnement. Et notamment dans le combat pour la préservation de la mémoire ouvrière des Batignolles.

Depuis 1957, Annick Vidal s’est engagée au cœur de la vie associative nantaise

Son frère Jean-Claude Baron a œuvré pour la mémoire de la résistance et du quartier ouvrier des Batignolles. Annick Vidal a su le seconder. Elle marqua durablement la vie de son quartier en étant à l’origine du comité de quartier Halvèque-Beaujoire. L’origine des Comités Consultatifs de Quartier, militant là encore pour la qualité du vivre-ensemble dans nos quartiers.

Pour Johanna Rolland , maire de Nantes « C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la disparition d’Annick Vidal, une grande figure de la vie associative nantaise et du quartier de Nantes Erdre, à qui j’avais eu le plaisir de remettre, en décembre 2014, la médaille de la Ville de Nantes. Je veux saluer son humanité, sa force de conviction et son engagement tout particulier en faveur de l’Erdre et de la mémoire de son quartier. »

« Annick Vidal a ouvert la voie à de nombreux militants associatifs. J’adresse à ses enfants, Luc et Yann, son frère, Jean-Claude Baron, à sa famille, ses proches, ses compagnons de route, mes sincères condoléances »

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer