Nantes : La Maison du Peuple est menacée d’expulsion

Par @actu44, le mercredi 3 février 2021 — La Base, La Maison du Peuple — 2 minutes de lecture
nantes-la-maison-du-peuple-est-menacee-dexpulsion
Nantes : La Maison du Peuple est menacée d’expulsion, les 19 associations qui forment le collectif de la BASE se mobilisent.
Dans un communiqué, les adhèrent.e.s de La Base revendiquent :

La BASE est un lieu d’espoir qui permet la mise en place de nombreuses initiatives sociales, culturelles, artistiques et écologiques. C’est un lieu expérimental où de belles dynamiques émergent pour tendre vers un monde plus solidaire et plus respectueux de l’environnement.

Nous revendiquons notre légitimité à occuper ce lieu. Les bénévoles de la BASE sont aussi des usagers de la Maison du Peuple. Sans elle, les membres perdent leur point d’ancrage, leur lieu de rencontres, de réunion et de stockage.

nantes-la-maison-du-peuple-est-menacee-dexpulsion

La BASE est un lieu de vie, d’activités et de rencontres ouvert à toutes et à tous. Un lieu qui devient essentiel au vu du contexte sanitaire et social actuel. Il est notamment indispensable pour les personnes qui souffrent d’isolement et de solitude (étudiant·es, personnes âgées, sans emploi, etc). Les conséquences psychologiques du confinement ne doivent pas être négligées. La BASE c’est un lieu alternatif regroupant 19 collectifs nantais? Ces derniers s’impliquent dans des luttes essentielles pour défendre l’environnement et les droits humains.

Ce labo expérimental est installé à la Maison du Peuple, en plein centre de Nantes, rue Louis Préhaubert dans l’ancien collège Notre Dame de Bon Conseil.

La préfecture ne doit pas ignorer l’importance de ce lieu pour la vie associative écologiste et sociale nantaise. La préfecture ne doit pas ignorer l’importance de ce lieu pour les nantais et nantaises soucieux des enjeux sociaux et écologique.