Près-de-Châteaubriant

Patrimoine, archéologie et travail de terrain pour les terminales de Derval

Le mardi 29 janvier 2019, deux archéologues sont venues à l’école d’agriculture de Derval. Afin de présenter leur travail à la classe d’apprentis de Terminale.

Cette séance s’inscrit dans le projet d’Éducation socioculturelle, porté par leurs enseignante Mme Leconte. Les apprentis travaillent sur le lien entre le patrimoine, l’archéologie et le travail de terrain (agriculture et TP). Et ceci afin de réaliser, d’ici le mois d’avril, des panneaux d’exposition sur le sujet.

Patrimoine, archéologie et travail de terrain

Camille et Élodie, sont toutes les deux archéologues.

En plus de leur activité professionnelle, elles sont bénévoles au sein du Groupement pour l’Archéologie Fluviale de l’Ouest.

Après avoir présenté le travail des archéologues spécialisés sur l’étude des cours d’eau, elles ont proposé une activité aux apprentis. En les mettant en situation d’archéologues préparant le travail de terrain. Les apprentis, par groupe de quatre, ont eu à leur disposition une carte IGN. Un extrait de la carte archéologique, le cadastre Napoléonien et le cadastre actuel.

L’activité a consisté à confronter les cartes pour faire des hypothèses de localisation de vestiges archéologiques. Grâce à la forme des parcelles, à la toponymie, etc, leur perspicacité était mise à l’épreuve.

Réfléchir où intervenir sur le terrain par la suite ?

Les apprentis ont bien réussi l’exercice. Ils ont formulé la plupart des hypothèses

 

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer