Connectez-vous avec nous

Bonjour, que recherchez-vous ?

eric-zemmour-doit-respecter-les-regles

Tribune Libre

Eric Zemmour doit respecter les règles

Eric Zemmour doit respecter les règles qui s’appliquent à tout candidat déclaré ou présumé

La décision du CSA était indispensable, évidemment que Monsieur Éric Zemmour est devenu une personnalité politique, candidat présumé à l’élection présidentielle, dont le temps de parole devait être compté au plus tôt.

Il faut néanmoins aller plus loin pour clarifier la situation vis-à-vis de ses chroniques quotidiennes sur CNews, qui soulèvent des questions sérieuses en termes de financement de campagne électorale. C’est dans ce sens que j’ai saisi ce matin la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Il ne s’agit en rien de censurer Eric Zemmour, qui a parfaitement le droit d’exprimer librement son opinion dans le respect de la loi, mais bien qu’il respecte les règles d’équité auxquelles sont soumis tous les candidats à la présidentielle, qu’ils soient déclarés ou présumés.

Les règles du CSA doivent évoluer

Le plus sage serait évidemment à ce stade la suspension préventive de ses chroniques, en attendant qu’il clarifie définitivement ses intentions.

Dans un courrier en date du 2 septembre 2021, adressé à Eric Zemmour, chroniqueur à CNews, Vincent Bolloré, Actionnaire majoritaire du Groupe Bolloré, Cyrille Bolloré, Président directeur
général du Groupe Bolloré, Laëtitia Ménasé, Directrice juridique du Groupe Canal+une copie du courrier de ce jour adressé à la CNCCFP, le député de Maine et Loire dénonce :

Le fait qu’un candidat présumé à l’élection présidentielle profite de son statut de chroniqueur pour disposer d’une telle visibilité médiatique en pré-campagne est une première en France. Cela ne peut pas perdurer. En effet, cette situation pose de toute évidence de sérieux problèmes démocratiques liés aux principes d’équité des candidats, de pluralisme politique et de financement des campagnes électorales. Il ne s’agit plus seulement de disserter, comme au début de l’été, sur le fait de qualifier ou non M. Zemmour de “personnalité politique”, mais de s’assurer du respect de la loi et des textes en vigueur, ce qui ne me semble pas être le cas.

Premièrement, cette situation ne respecte pas les règles générales du CSA relatives aux interventions médiatiques des chroniqueurs candidats3, règles qui n’autorisent pas ces interventions quand les propos tenus risquent d’avoir une “incidence de nature à porter atteinte à l’égalité des candidats devant les moyens de propagande et à la sincérité du scrutin”, ce qui est clairement le cas ici.

Deuxièmement, nous sommes à moins de neuf mois du 1er tour de l’élection présidentielle et les comptes de campagne sont donc ouverts (depuis le 10 juillet 2021). Je vous alerte sur le fait que la rémunération et les défraiements d’Éric Zemmour, ainsi que les coûts de production et de diffusion de l’émission “Face à l’info”, assumés par une chaîne privée financée par la publicité et par des concours privés, pourraient devoir être pris en compte, en tout ou partie, dans les comptes de campagne4. Par ailleurs, les règles de financement de la vie politique et des campagnes électorales devront être respectées…

Je sais votre attachement respectif au respect des textes législatifs et réglementaires, au pluralisme dans les médias et à la bonne application des lois et des règles d’équité entre les candidats et formations politiques, en particulier à l’aube d’une campagne présidentielle particulièrement importante. C’est pourquoi je demande au CSA de rappeler aux dirigeants de CNews les textes juridiques en vigueur et de s’assurer que la chaîne CNews suspende immédiatement les interventions d’Éric Zemmour en tant que chroniqueur (à moins bien sûr qu’il ne clarifie les choses en annonçant renoncer à la présidentielle).

 

Tribune Libre de Matthieu Orphelin
député de Maine-et-Loire
Membre de la Commission des lois.

Articles similaires

Châteaubriant

Châteaubriant : les décorations de Noël vandalisées, rue Sophie Trébuchet. Ce matin c’est la désolation, les arbres et leurs décorations, couchés au sol. Une...

Loire-Atlantique

St-Michel-Chef-Chef : deux morts incarcérés dans leur voiture. La route fait encore deux jeunes victimes ce soir sur la commune de saint-michel-chef-chef à l’ouest...

Châteaubriant

Châteaubriant : les femmes subissent aussi des violences. Le 25 novembre n’est plus vraiment la fête des Catherinettes. Cette date est devenue, la journée...

Loire-Atlantique

Les interventions des pompiers en Loire-Atlantique ce lundi 29 novembre 2021. A Guérande, rue du 19 mars 1962 9h48 – Les sapeurs-pompiers sont intervenus...

0:00
0:00
X