Tribune Libre

Lycée Moquet-Lenoir : la FCPE réagit

Les Parents Représentants FCPE de Châteaubriant réagissent à la fermeture d’une classe de seconde à la rentrée prochaine au Lycée Moquet-Lenoir.

Suite à l’article paru le 6 juillet 2019 dans Ouest-France, nous apportons des précisions que nous avons exposées par courrier à l’Inspection Académique. Mais également au Rectorat et aux élus de notre secteur, Département et Région.

Certes, le Lycée Polyvalent Moquet-Lenoir est le seul établissement public à 40 km alentour. Il est important de préciser qu’un des collèges affiliés est classé en Réseau Éducation Prioritaire.

Il est important de pointer ce que nous argumentons depuis des années sur la situation de notre zone. Une famille sur cinq vit sous le seuil de pauvreté et nous avons 46% de boursiers cette année au lycée.

Il est important de préciser aussi que la politique affichée de l’Inspection Académique est la Réussite, l’Insertion, la Solidarité, la Coopération. Or, nous perdons nos heures « Ambitions réussite » pour la rentrée 2019/2020.

A Châteaubriant, une famille sur cinq est sous le seuil de pauvreté

Bien sûr que nous sommes satisfaits de l’ouverture d’une nouvelle première technologique mais ce n’est pas un mal pour un bien. On ne peut pas comparer la fermeture d’une seconde générale avec l’ouverture d’une première technologique. Ce sont bien nos élèves de seconde qui alimentent ces ouvertures de classe de première.

Nous nous inquiétons des conditions de travail de nos secondes générales et de leur enseignants. Car le seuil arrêté par l’Inspection Académique est de 175 pour 5 classes. Les inscriptions ne sont pas closes à cette date . Nous ne savons pas, jusqu’à la rentrée, quel sera l’effectif par classe au niveau des secondes. Nous insistons aussi sur le fait que les moyens sont déplacés sur des zones où la démographie est positive.

Mais cela se fait au détriment des zones rurales comme la nôtre. Plus généralement, nous sommes inquiets sur les moyens alloués à l’éducation. De la maternelle jusqu’au lycée et à l’accompagnement médico-social sur notre secteur. Oui, nous nous sommes opposés lors du Conseil d’Administration du Lycée du 2 juillet 2019 à cette décision purement comptable à nos yeux. Et avons, de ce fait, voter contre le tableau de répartitions des moyens qui découle de la Dotation Globale Horaire insuffisante. C’est plus qu’un acte symbolique ! L’Inspection Académique demande aux parents d’être partenaires et co-éducateurs. Mais nous ne sommes pas entendus !

Les Parents Représentants FCPE de Châteaubriant

Tags
Afficher plus

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer